Actualités

Méacanismes et supports des miroirs secondaire et tertiaire du European Extremely Larger Telescope (ELT)

OptoLab.IAI, le groupe d’optique et métrologie de l’Institut d’Automatisation Industrielle, participe depuis 2017 au développement des mécanismes de support des miroirs secondaire (M2) et tertiaire (M3, situé au centre du miroir primaire), comme sous-traitant de la société espagnole SENER.

Il s’agit de mécanismes complexes à fois de grande taille (4-5 m) et d’extrême précision, qui doivent garantir de manière active et en toutes circonstances la forme des miroirs avec des précisions de quelques nanomètres.

Notre contribution à ce projet comprend en particulier la modélisation intégrée de ces mécanismes, qui permet de traduire en un seul cycle de calcul l’effet combiné des diverses analyses (statique, dynamique, thermique, cinématique) sur la performance optique du miroir.


INO340 Iranian Telescope Project

Parmi les collaborations et consultances internationales de OptoLab.iAi on a le projet d'un télescope de 3.4-m développé par le Iranian National Observatory.

Le INO340 sera un nouveau télescope Cassegrain avec optique active. Il sera placé sur un site à 3500 m dans les montagnes au centre de l'Iran.

OptoLab.iAi forunit en aprticuliar une assistance pour le system engineering, ainsi qu'au développement des composantes d'optique active.



Télescope DAG (depuis 2014, en cours)

Le DAG (Dogu Anadolu Gözlemevi, observatoire d'Anatolie orientale) est le projet d'un télescope de 4-m, dont le projet vient d'entrer dans la phase de réalisation et l'installation est prévue sur un site à 3000 m dans les environ de la ville d'Erzurum en Turquie. iAi-Optolab a réalisé début 2014 l'étude préliminaire des optiques du télescope.

Le contrat pour la foirniture telescope a été ensuite attribué à la société AMOS (Belgique).

OptoLab.iAi (prof. Laurent Jolissaint) est en charge de la gestion de tous les aspects optiques du projet, ainsi que du développement de l'instruments et des systèmes d'optique adaptatives.


Système d'étalonnage pour hexapodes de précision livré à l'ESO (Mai 2014)

OptoLab.iAi a livré à l'observatoire ESO (European Southern Observatory) de Paranal un système métrologique pour l'étalonnage d'hexapodes de précision. Ces hexapodes sont utilisés dans les télescope auxiliaires (ATS) pour les observations interférometriques du système VLT (Very Large Telescope) de l'observatoire de Paranal.

Ce système de mesure novateur est basé sur des caméras USB industrielles et est un développement original de OptoLab.iAi. Il permet de mesurer la position de l'alignement dans les cinq degrés de liberté X,Y,Z,Rx,Ry avec une précision de l'ordre de 2-5 microns selon l'axe de mesure. ... plus de détails ...


Collaboration avec le Yunnan Astronomical Observatory

Le partenariat iAi-NIAOT(Chine) (voir ici bas) inclut désormais une collaboration avec le Yunnan Astronomical Observatory basé à Kunming.
Optolab.iAi participe au développement du Chinese Giant Solar Telescope (CGST), prévu avec un miroir primaire de forme anulaire de diamètre externe de 8 m.

Artist's view of the CGST


Partenariat entre l'IAI et NIAOT (Chine)

Dans le cadre du programme de coopération scientifique et technique entre la Suisse et la Chine (SSSTC), et suite à un appel aux propositions par le Sécrétariat d'Etat à l'Education et la Recherche (SER) un partenariat a été approuvé entre l'IAI (pour la HEIG-VD) et Nanjing Institute of Astronomical Optics & Technology, qui est la principale organisation chinoise dans le développement de télescopes astronomiques et instrumentation pour l'astrophysique.

Ce partenariat, qui prend le nom de SSIPAI - Sino-Swiss Institutional Partnership on Astrophysics Instrumentation est doté par le SER d'un subside de 36'000 Fr. Un programme d'échanges est prévu jusqu'à fin 2012, qui prévoit des visites de travail réciproques pour présenter nos projets et les domaines d'activités respectifs. Ceci en vue de préparer et proposer des projets communs et des collaboration en R&D dans les domaines de l'optomécatronique de précision et l'ingénierie des systèmes, appliqués aux instruments astrophysiques.


SwissCube lancé et déployé (2011)

SwissCube a été lancé le 23 septembre 2009 à 8h21.

SwissCube, le premier engin spatial 100% «SwissMade» a été conçu et construit par des étudiants de plusieurs universités et hautes écoles romandes, coordonnés par leurs instituts respectifs et dirigés par le Space Center de l'EPFL. La mission du petit satellite est de prendre des photos de l'«airglow», sorte de faible couronne de lumière que génèrent des molécules de la haute atmosphère chahutées par les rayons du soleil.

L'Institut d'Automatisation Industrielle de la HEIG-VD contribue à SwissCube deux des principaux sous-systèmes du satellite:


Compétences et projets

Systèmes opto-mécatroniques de haute précision

Systèmes qui allient des éléments optiques et des fonctions mécaniques et cinématiques très précises à un grand nombre d’exigences diverses telles que raideur et résistance structurelle, sollicitations dynamiques, des environnements parfois extrèmes (vide, cryogénique). Avec également une pluralité de modes d’opération nécessitant un traitement de l’information très pointu à l'intérieur des boucles sensori-motrices.

Modélisation et simulation end-to-end de systèmes complexes


Projets récents
Rapports de travaux de diplôme
Projets plus ancients

Autres projets réalisés par l'Institut d'Automatisation Industrielle dans ce domaine.


Publications (Lorenzo Zago)


Contact

Prof. Lorenzo Zago
Institut d'Automatisation Industrielle
Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud
Route de Cheseaux 1
CH-1401 Yverdon-les-Bains
Suisse
Phone: +41 (0)24 557 63 30
email


Page last modified on 13 June 2019 à 16h44